12 décembre, apprendre à sauter dans les flaques d'eau


Je ne sais pas pour vous mais, ici, en Normandie, il pleut des cordes depuis hier. Un temps bien maussade, froid et pluvieux, automnal quoi!! De quoi râler et trouver toutes ces bonnes excuses qui nous poussent à ne rien faire sous prétexte de ce mauvais temps.

Mais ce matin, j'ai emmené mon fils à sa séance de sport en extérieur, athlétisme. Avec la maman à côté de moi, nous nous réjouissions d'une petite accalmie bienvenue pour que nos chères petites têtes blondes puissent profiter de leur sport en toute tranquillité. Lorsque je suis revenue, une heure plus tard, j'ai constaté que la pause n'avait été que de courte durée et que la tête blonde de mon loulou ressemblait plus à celle d'un chien mouillé que d'un ange immaculé. Cependant, ce qui m'a le plus stupéfaite, ce n'est pas son gilet détrempé, ni ses chaussures humides, c'est bel et bien son sourire de pouvoir faire du sport, sa joie de se dépenser et son innocence d'enfant de pouvoir courir sous la pluie et sauter dans les flaques d'eau.

Je me suis dit devant tout ces enfants réjouis de leur activité en ce samedi matin pluvieux que c'est eux qui avait raison. Pas nous les parents sous nos parapluies à râler qu'ils allaient attraper du mal. Non, eux, nos chères petites têtes blondes qui ne se soucient guère du temps qu'il fait car, au final, nous n'y pouvons rien. Alors autant apprendre à sauter dans les flaques d'eau.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout